was successfully added to your cart.

Lancer le 1er kit pour faire des beeswraps chez soi, c’est fait!

Quand on est entrepreneur ou quand on fait de la couture, il ne faut pas avoir peur de se jeter à l'eau!

Quand on est entrepreneur ou quand on fait de la couture, il ne faut pas avoir peur de se jeter à l’eau!

Je ne vends pas « que » des tissus… Je suis la seule en Europe et en Suisse à commercialiser du tissu alimentaire certifié au mètre à des particuliers et à lancer le 1er kit pour faire des beeswraps chez soi avec de la cire et du tissu conformes à la réglementation européenne. Et ce n’est pas rien!

Depuis 2 ans, j’aurais pu en vendre des milliers de beeswraps, mais j’ai toujours refusé car il ne faut pas prendre n’importe quelle cire ni n’importe quel tissu. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les normes européennes. Avant Merci les abeilles j’avais déjà fait des trucs de dingue dans ma vie professionnelle, co-lancé plusieurs start-ups ou produits, eu plusieurs métiers… mais là j’ai été seule de A à Z et j’ai eu peur. Parce qu’on m’a beaucoup critiqué dès le départ, en remettant en cause mon engagement écologique, et ça m’a fait très mal. Parce que j’ai eu peur d’échouer… mais ce projet me tenait vraiment à coeur, à double niveau: d’abord pour les abeilles et l’environnement, mais aussi car je ne voulais pas lâcher. Alors j’ai tout donné.

On m’a parfois reproché d’avoir eu une vie professionnelle trop remplie, de ne pas avoir un parcours linéaire comme tout le monde. Si j’ai un parcours atypique, ce n’est jamais parce que j’ai abandonné, c’est parce que je suis passionnée, touche-à-tout, curieuse, un peu HP sur les bords et que je n’aime pas me limiter. Je déteste choisir. I WANT IT ALL ! Je suis entière et fonceuse, un vrai bulldozer mais avec un coeur énorme. J’ai reçu des coups pendants ces 2 ans, mon corps a lâché, mais je suis repartie dans les larmes, la sueur et malgré l’épuisement. Ce projet, je le fais par conviction, car je veux faire ma part de Colibri, car je pense qu’il contribue à changer le monde. Et ça, vous ne pourrez jamais me l’enlever ou le remettre en question.

Alors Foncez, Osez, Créez, Inventez, Ne vous limitez pas! Oui, parfois on crève de trouille mais on y arrive. Je pense toujours à mon papa et je serre les dents! ça passe ou ça casse… comme en slalom ! Bonne journée les abeilles!

 

Laisser un commentaire